Memento Mori.

Donc, enfant sans gaieté, je pris l'habitude lâche de l'espoir.

chatterleyy:

Nouvelle Vague - Fade to grey

Solal des Solal
Lettre aimé(e).

Facebook était un monde concave et bouclé. Coupés du sol, les branchages algorithmiques de Facebook formaient pourtant une résille capable de capturer la vie. Les hommes étaient devenus des robots calculateurs, susceptibles et sociaux. on assistait à des tests de Turing inversés : la vie articulait des petites portions de code automatisé en réaction à des stimuli simples, la vie se résolvait dans des constats électroniques. Les êtres humains, privés de leurs organes biologiques, n’y échangeait plus que des informations. La touche “J’aime” était froide. Facebook s’était transformé en inconscient collectif, puis en tribunal du Jugement dernier. Les vies humaines, entrecroisés et névrotiques, y prenaient la forme d’un bûcher de bois sec. 

La théorie de l’information (Aurélien Bellanger)

"Et mon sourire se fit triste, puis éploré : Young, avec ce seul beau geste, était devenu vivant pour moi, était devenu un homme. Car le suicide est le plus éloquent cri du coeur de ceux qui cherchent en vain leur chemin. Le suicide, c’est ce à quoi Hemingway eut recours lorsque le monde devint si flou qu’il ne put plus le coucher sur papier. Le suicide, c’est la seule solution qui se présente à un homme dont le cancer des intestins est si douloureux que son oeil n’arrive plus à voir le paysage, et que tout se ressemble, et que seul le chemin bien défini des ténèbres semble bienvenu. Le suicide - eh bien, c’était le choix de Young, et un aveu criant de son échec, de son incapacité à trouver un chemin pour cette industrie, un chemin qu’il s’était targué de pouvoir tracer."

Le dernier stade de la soif (Frederick Exley)

"C’est moins la volupté qu’elle insulte que la chair elle-même, cet instrument de muscles, de sang, et d’épiderme, ce rouge nuage dont l’âme est l’éclair."

Mémoires d’Hadrien (Marguerite Yourcenar)

 Ille hic est Raphael timuit quo sospite vinci rerum magna parens et moriente mori. Afficher en haute résolution

 Ille hic est Raphael timuit quo sospite vinci rerum magna parens et moriente mori.

Glass, tu soignes. 

Ultralite Powered by Tumblr | Designed by:Doinwork